News / Brèves
Space / Espace
Back to previous selection / Retour à la sélection précédente

Chine : la sonde lunaire Chang’e-4 change d’orbite pour se préparer à l’alunissage

Printable version / Version imprimable

CGTN Français—La mission chinoise révolutionnaire qui vise à explorer la face cachée de la Lune a franchi une étape supplémentaire avant son alunissage programmé. La sonde Chang’e-4 est entrée comme prévu dans l’orbite de la Lune un peu avant 9h du matin, heure de Beijing.

Cela l’a amenée à son point le plus proche, à à peine 15 km de la surface de la Lune. Aucune heure spécifique n’a été donnée pour l’alunissage, mais il avait auparavant été rapporté que celui-ci aurait lieu au début de l’année prochaine. La sonde Chang’e-4 a été lancée le 8 décembre. Elle comprend un atterrisseur et un rover lunaire pour explorer la surface de la Lune. Si l’opération réussit, cet alunissage en douceur sur la face cachée de la Lune sera une première mondiale. La Lune et la Terre forment ensemble un système planète-satellite. Comme la période de rotation orbitale de la Lune est la même que sa période orbitale, elle présente toujours le même hémisphère à un observateur terrestre, et son autre hémisphère demeure toujours caché depuis la Terre.

Xinhua — La sonde lunaire chinoise Chang’e-4 est entrée sur l’orbite prévue dimanche matin pour se préparer au premier alunissage en douceur sur la face cachée de la Lune, a annoncé l’Administration nationale de l’espace de Chine.

La sonde est entrée sur une orbite lunaire elliptique avec le périsélène [Point de l’orbite d’un corps céleste où la distance de ce corps à la Lune est minimale.] à environ 15 km et l’aposélène à environ 100 km, dimanche à 08h55 (heure de Beijing), a déclaré l’administration.

Depuis que la sonde Chang’e-4 est entrée sur l’orbite lunaire le 12 décembre, le centre de contrôle au sol à Beijing a ajusté l’orbite de la sonde à deux reprises, et a testé la liaison de communication entre la sonde et le satellite-relais Queqiao, qui est sur l’orbite de Halo autour du deuxième point de Lagrange (L2) du système Terre-Lune.

Les ingénieurs de l’espace ont également vérifié les instruments d’imagerie et les détecteurs de télémétrie sur la sonde pour se préparer à l’alunissage.

Le centre de contrôle choisira un moment approprié pour faire alunir la sonde sur la face cachée de la Lune, d’après la même source.

La sonde Chang’e-4, dotée d’un atterrisseur et d’un rover, a été lancée par une fusée porteuse Longue Marche-3B, le 8 décembre, depuis le centre de lancement de satellites de Xichang, dans la province chinoise du Sichuan (sud-ouest).