News / Brèves
Back to previous selection / Retour à la sélection précédente

Pour sauver la paix mondiale, Trump doit virer John Bolton !

Printable version / Version imprimable

S&P—Deux processus contradictoires évoluent et accélèrent de façon simultanée. Sur le plan positif, de plus en plus de pays intègrent le nouveau paradigme de développement économique et de coopération porté par les Nouvelles Routes de la soie. Cette dynamique, en dépit des efforts zélés des médias pour en cacher la véritable nature aux populations, s’est soudainement invitée en Europe à l’occasion de la visite du président chinois Xi Jinping, au cours de laquelle l’Italie et le Luxembourg ont adhéré à l’Initiative de la Ceinture et la Route (ICR).

De plus, la rencontre entre Macron, Merkel, Juncker et Xi le 26 mars à Paris a montré que les dirigeants européens, au-delà de leurs démonstrations de cabris, ont bien compris que face aux vents qui se lèvent en Asie, mieux vaut construire des éoliennes que d’ériger des murs, comme l’a récemment dit Michele Geraci, le secrétaire d’État italien au développement économique.

Cependant, les points de tension ne manquent pas de par le monde – Venezuela, Golan, Ukraine, négociations États-Unis-Chine, etc. – et les forces néoconservatrices et néolibérales, tel le tigre blessé, se démènent frénétiquement pour les alimenter.

Aux États-Unis, le « charme » du Russiagate a été rompu, avec la remise du rapport du procureur spécial Robert Mueller innocentant Donald Trump vis-à-vis de l’accusation de collusion avec la Russie ; désormais, le président américain peut voler de ses propres ailes. « Mais on ne sait pas de quel côté il va voler », fait remarquer Jacques Cheminade sur Tropiques FM, le 30 mars.

La question est : aura-t-il le courage d’écarter les néocons des postes-clés de son administration ?

Comme le souligne sur le journal internet Strategic Culture Foundation

Pour lire la suite de l’article...