News / Brèves
Back to previous selection / Retour à la sélection précédente

Visioconférence de l’Institut Schiller, du 26 mai

Printable version / Version imprimable

IS— L’Institut Schiller tenait en urgence une visioconférence spéciale dédiée au conflit Russie-Ukraine-OTAN.

Il s’agit de donner la parole à des voix dissidentes, capables de briser la chape de plomb médiatique et d’éclairer une situation hautement complexe et dangereuse. Un travail auquel les grands médias ont hélas renoncé.

Aux côtés d’Helga Zepp-LaRouche, fondatrice et présidente de l’Institut Schiller international, d’anciens militaires américains et européens de premier plan prennent la parole et échangent leurs analyses de la situation sur le terrain et de la menace croissante que le conflit ne dégénère en guerre mondiale, probablement nucléaire, mais aussi des solutions pour sortir de cette crise avant qu’il ne soit trop tard.

Présentation d’ouverture,

— Helga Zepp-LaRouche, fondatrice et présidente de l’Institut Schiller, lors de la visio-conférence du 26 mai 2022 réunissant des experts militaires et du renseignement, intitulée Cessons de jouer au poker nucléaire !

Parmi les intervenants :

— Colonel Richard Black (retraité), ancien chef de la division du droit pénal de l’Armée au Pentagone et ancien sénateur d’État de Virginie.
l’Occident est en proie à une hystérie de guerre

— Général Leonardo Tricarico (cr), ancien chef d’état-major de l’Armée de l’air italienne.
l’OTAN viole sa propre charte

— Ray McGovern, ancien analyste de la CIA et membre fondateur de l’association Veteran Intelligence Professionals for Sanity (VIPS)

— Eric Denécé, directeur du Centre français de recherches sur le renseignement (CF2R).
l’Ukraine, un conflit qui aurait dû être évité

Nous vous encourageons, à signer et à faire circuler l’appel de l’Institut Schiller à convoquer une conférence internationale afin d’établir une nouvelle architecture de sécurité et de développement pour toutes les nations.