News / Brèves
Back to previous selection / Retour à la sélection précédente

Institut Schiller
Visioconférence internationale les 18 et 19 juin 2022

Printable version / Version imprimable

IS—En cette année 2022, où nous aurions fêté le centième anniversaire de notre ami, l’économiste et politique américain, Lyndon LaRouche, il est temps de reconnaître enfin la justesse de ses analyses. Durant des décennies, il a averti que la poursuite de la spéculation financière et des politiques de pillage du système de libre-échange et de taux de change flottants de la City de Londres et de Wall Street, adoptés après août 1971, conduirait nécessairement à une guerre, potentiellement nucléaire. Couplée à l’effondrement mondial de l’économie physique et à la dépopulation qui en résulterait, tout cela pourrait conduire à la mort de millions, voire de milliards d’êtres humains, par la famine et les pandémies.

Il est donc plus que temps de recourir aux solutions politiques proposées par Lyndon LaRouche et de remplacer ce système moribond par une nouvelle architecture internationale de sécurité et de développement, inspirée des mêmes principes philosophiques et politiques qui ont donné lieu à la paix de Westphalie en 1648.

Vous pouvez lire la transcription des présentations des conférenciers en attendant de pouvoir écouter leurs discours-vidéos (avec traduction en français).

Programme de la conférence

I. Session 1 La situation stratégique (Samedi 18 juin, 9h00 HAE)

Helga Zepp-LaRouche (Allemagne) ; Fondatrice de l’Institut Schiller
— Accomplissons la « Mission impossible » ou trouvons une autre planète !

Andrey Kortunov (Russie) ; Directeur général du Russian International Affairs Council (RIAC) :
— « La Russie et la sécurité indivisible de toutes les nations ».

Col Richard Black (retraité) (États-Unis) ; ancien chef de la division du droit pénal de l’armée américaine au Pentagone et ancien sénateur de l’État de Virginie.
— L’Ukraine a perdu la guerre

Pr Wang Wen, doyen exécutif et professeur à l’Institut Chonyang d’études financières de l’Université Renmin en Chine.
— Pourquoi l’essor de la Chine est bénéfique pour le monde

Dr. Wolfgang Bittner (Allemagne), écrivain et juriste
— Le conflit Ouest-Est - Une mise en scène politique

— Sam Pitroda (États-Unis/Inde) ; Innovateur, entrepreneur et décideur politique : « L’Inde et la nouvelle architecture mondiale émergente ».
— Clifford Kiracofe (États-Unis) ; ancien membre du personnel de direction de la Commission sénatoriale des relations étrangères : « FDR et la politique américaine envers la Russie et la Chine ».
— Session de questions-réponses

II. Session 2, L’économie (samedi 18 juin, 13h00 HAE)

— Diane Sare (U.S.) ; candidate indépendante LaRouche au poste de sénateur de New York : « L’effondrement de l’Occident et le besoin urgent de rejoindre l’initiative Belt and Road ».
— Daisuke Kotegawa (Japon) ; Ancien fonctionnaire du ministère japonais des finances et ancien directeur exécutif du Japon au Fonds monétaire international :
— Ne laissons pas Wall Street et la City de Londres détruire le monde

2ème session

Nino Galloni (Italie) ; économiste ; ancien directeur général du ministère italien du Travail :
— « Rendre l’Afrique à nouveau autosuffisante ».

— Geoff Young (États-Unis) ; candidat démocrate au siège du 6e district du Congrès du Kentucky : « Pourquoi les États-Unis doivent rejoindre l’initiative »Belt and Road«  ».
— Bob Baker, Jim Benham, Jon Baker, Wilbur Kehrli, Mike Callicarte (U.S.) : Agriculteurs actuels et anciens : « La science et les cultures pour mettre fin à la famine - Les principes de la productivité agricole ».
— Session de questions-réponses

III. Session 3, La science (dimanche 19 juin, 9h00 HAE)

— Jason Ross (États-Unis) ; secrétaire-trésorier de l’Organisation LaRouche ; conseiller scientifique de Lyndon LaRouche : « Le temps vernadskien - le temps de l’humanité ».
— Francesco (« Franco ») Battaglia (Italie) ; professeur de chimie physique à l’université de Modène, Italie : « La fraude de la transition climat/énergie ».
— Session de questions-réponses

IV. Session 4, La culture classique et le dialogue des civilisations (Dimanche 19 juin, 13h HAE)

Jacques Cheminade (France)
— Une culture de la curiosité et de la persévérance pour explorer l’impossible

— Felipe Maruf Quintas (Brésil) ; professeur de sciences politiques, Université fédérale Fluminense, Rio de Janeiro ; chroniqueur au « Monitor Mercantil » : « Le rôle du Brésil dans l’économie physique mondiale ».

Dr. Zaher Wahab (Afghanistan) ; ancien conseiller du ministre afghan de l’enseignement supérieur :
— Dialogue, plutôt que le clash des civilisations

— Session de questions-réponses