News / Brèves
Back to previous selection / Retour à la sélection précédente

La colère des citoyens américains va secouer Washington pour arrêter la guerre

Printable version / Version imprimable

S&P—Aux Etats-Unis, des citoyens de bonne volonté, d’horizons politiques très différents et mêmes se combattant sur plein d’autres sujets, suite à des âpres discussions, ont su se mettre leurs différents de coté et s’accorder sur une question fondamentale : le peuple américain doit immédiatement mettre un énorme bâton dans les roues de la machine de guerre américaine lancée à tout va par l’oligarchie financière anglo-américaine contre la Russie et la Chine. Il s’agit tout simplement d’empêcher que l’humanité soit annihilée par un conflit nucléaire dont personne sortira vivant.

Cette vaste coalition de personnalités, d’écrivains, de cinéastes, d’organisations, de mouvements et de parties de tout bord, appellent ensemble à un premier long weekend festif d’actions, de manifestations, de prises de parole, de projections de films, de débats et de réunions sous le titre Rage Against the War Machine (colère contre la machine de guerre).

Les manifestants se donnent rendez-vous ce dimanche 19 février 2023 à 12h30, jour anniversaire du début de la guerre en Ukraine et week-end du President’s Day, au Lincoln Memorial de Washington, l’endroit même où Martin Luther King réunissait citoyens noirs et blancs pour les droits civiques et contre la guerre du Vietnam. Ensuite, les manifestant marcheront jusqu’à la Maison Blanche et remettrons leurs revendications « au belliciste en chef Joe Biden. ».

Parmi ces revendications :

  • Pas un centime de plus pour la guerre en Ukraine ;
  • Ouverture de négociations pour arriver à la paix ;
  • Arrêtez l’inflation de la guerre ;
  • Dissolution de l’OTAN ;
  • Désarmement nucléaire ;
  • Réduction du budget du Pentagone ;
  • Démantèlement de la CIA et de l’État profond militaro-industriel ;
  • Rétablissement des libertés civiles ;
  • Libération de Julian Assange

Des manifestations similaires auront lieu, notamment à Londres (le samedi 25 février) à Montréal par le Collectif Échec à la guerre, (également le 25 février) et à Bruxelles le dimanche 26 février 2023 par la plateforme Europe for Peace and Solidarity. En France, des initiatives sont en voie de préparation.

Sur l’impressionnante liste des orateurs et intervenants à Washington on retrouve l’ancienne candidate à la présidentielle américaine Tulsi Gabbard, notre amie Diane Sare, candidate indépendante aux élections sénatoriales à New York et militante du mouvement LaRouche (voir la transcription de son intervention à la conférence Schiller ci-dessous), l’ancien expert de l’ONU en armements Scott Ritter fera lire sa déclaration, l’ancien candidat libertarien Rand Paul, l’ancienne candidate présidentielle pour les Verts américain Jill Stein, etc.

https://rageagainstwar.com